Actualités

Virus Ebola (Août 2014)

Maladie à virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone (Août 2014) [Lire la suite]

Le Hadj et la Oumra

Le Hadj 1435/2014 et la Oumra (Juin 2014). [Lire la suite]

Voir toutes les nouvelles
Liens vers foires aux questions

Se faire vacciner, c’est s’offrir la meilleure protection contre
certaines maladies graves.


Pour plus de détails cliquez iciInstitut national de sant publique

Test dépistage tuberculose (TCT ou PPD)

Ce test est utilisé pour évaluer si une personne a été infectée par le microbe qui cause la tuberculose. La maladie survient des mois ou des années après l’infection par le microbe. La maladie peut se développer dans différents organes, par exemple les poumons, les os, les reins. Seule la tuberculose laryngée ou pulmonaire est contagieuse.

Transmis par
  • l’inhalation de très petites gouttelettes produites par la toux ou l’éternuement d’une personne atteinte de tuberculose contagieuse.
Symptômes
  • de la toux
  • des crachats
  • de la fatigue
  • de la fièvre
  • une perte de poids
  • des sueurs
Complications
  • une pleurésie (infection des enveloppes des poumons)
  • une méningite (infection des enveloppes du cerveau)
LE TEST CUTANE A LA TUBERCULINE

Le TCT est utilisé pour savoir si une personne a déjà été infectée par le microbe qui cause la tuberculose ou pour obtenir une valeur de base chez les personnes qui pourraient être en contact dans le futur avec ce microbe (ex. : travailleurs de la santé).

Ce test est très sécuritaire. La majorité des réactions sont bénignes et de courte durée.

Les réactions possibles au TCT sont
  • Des démangeaisons, un inconfort (1 à 9 %) à l’endroit où le TCT a été fait.
  • Dans les 12 heures suivant l’injection, des rougeurs sur la peau (1 à 9 pour 1 000) à l’endroit où le TCT a été fait.
Ce qu’il faut faire
  • Appliquer une compresse humide froide à l’endroit où le TCT a été fait.
  • Ne pas irriter l’endroit où le TCT a été fait (ex. : laver, gratter, essuyer vigoureusement) et ne rien appliquer (ex. : diachylon, onguent).

Si une réaction allergique grave devait survenir, elle débuterait dans les minutes qui suivent, et la personne qui administre le test peut traiter cette réaction. C’est pourquoi il est recommandé de demeurer sur place au moins 15 minutes après l’administration du test.